Accueil » Historique

Historique

Le collège St Gabriel tient son origine d’un pensionnat d’instruction secondaire crée par les Frères des écoles chrétiennes au début du siècle dernier. En 1932, de nouveaux bâtiments sont construits Place Pie, volontairement à proximité de l’église Notre Dame de Nazareth. En 1933, inauguration de l’établissement par Monseigneur Gabriel de Lliobet, archevêque d’Avignon, qui lui donnera son nom : ST GABRIEL.

En 1954, le chanoine Vasse, curé de Valréas, fait appel aux Religieuses Dominicaines du Puy pour prendre le relais. En 1956, les effectifs sont en augmentation incessante et obligent l’AEP à acheter un terrain dans le quartier du Petit Nice, cette opération est réussie grâce à de multiples dons et emprunts sans intérêts, qui témoignent de l’attachement de la population à St Gabriel. En 1959, les locaux sont inaugurés par Monseigneur Urtasun, archevêque d’Avignon et par Mère Marie Aimée, Prieure de la congrégation des dominicaines du Puy. En 1960, l’école Saint Gabriel signe un premier contrat avec l’état. En 1964, M. BONNARDEL est directeur de l’école de garçons Saint Vincent, tandis que la direction du collège est assurée par Soeur Myriam Joseph.

En 1971, M. BRAHIC devient co-directeur du collège, il en prendra la totale direction en 1973 au départ des Soeurs Dominicaines. En 1973, l’institution St Gabriel donne naissance à deux établissements distincts mais liés dans un même Ensemble scolaire : – l’école St Gabriel installée dans le quartier du Petit Nice – le collège St Gabriel, sur la place Pie. A partir de 1987, devant l’affluence d’élèves et le succès de l’établissement, on assiste à une extension des locaux : création d’un self, d’un CDI, de laboratoires de sciences et d’une salle de technologie, surélévation du bâtiment St Vincent, création d’une terrasse et d’un ensemble de quatre nouvelles classes, d’un bureau de Vie scolaire et d’une seconde salle de professeurs .

En 2000, Mme BODSON prend la direction de l’école. En 2001, M. TREUILLOT prend la direction du collège.